AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deux Mots sur le Prédécesseur du Padre Chiaramonti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pourpre
Du Bout des Doigts
avatar

Nombre de messages : 557
Statut : Admin
Date d'inscription : 11/04/2005

MessageSujet: Deux Mots sur le Prédécesseur du Padre Chiaramonti   Ven 6 Mai - 23:02

Padre Giovanni Malatesta. Ancien chargé de paroisse à San Siriano.

Le Padre Giovanni Malatesta était un petit homme d'une cinquantaine d'année, affublé d'un visage de fouine, au nez allongé, aux yeux petits, noirs et un peu enfoncés dans leurs orbites. Ses cheveux poivre et sel étaient rares et sa tonsure menaçait de rejoindre un début de calvitie.
Il ne se tenait pas courbé mais sa silhouette avait quelque chose de voûté.
Pourtant il ne paraissait ni chétif ni fragile.

Au contraire : suave, accueillant, libidineux, attentif, complaisant, conciliant, mielleux, agréable, obséquieux, prévenant, servile, serviable, flatteur, modeste… tous ces adjectifs, négatifs ou positifs, s'appliquaient à lui. Ils dépendaient de beaucoup de chose, de la manière qu'il aurait d'incliner un peu ses paroles dans un sens ou dans l'autre, de l'humeur de celui qui essayait de le juger…
Le Padre Malatesta était un maître dans l'art de louvoyer dans les zones ambiguës, et personne ne pouvait affirmer avec certitude que la lueur qui brillait dans ses yeux était celle d'un dérangement sexuel, plus que d'une ferveur religieuse…

A côté de cela, Malatesta avait toujours fait son métier avec une grande conscience. Jamais il n'y eut d'indiscrétion, jamais de légèreté dans ses confessions. En temps que père spirituel, il était toujours présent quand on avait besoin de lui. Toujours prêt à donner un conseil qui s'avérait souvent bon.
On ne pouvait ni le respecter ni le mépriser. Il était utile mais mettait un peu mal à l'aise.
On ne le regretterait sans doute pas, sans éprouver pour autant du soulagement.

Il laissa une lettre pour chacune des personnes dont il était spirituellement responsable disant quelque chose comme
:

Citation :
Monsieur / Madame / Mon fils / Ma fille… (Selon la personne à laquelle il s'adressait)
Une mission urgente m'appelle loin d'ici. J'aurais voulu vous donner mes dernières recommandations mais le Seigneur en a décidé autrement.
Le Padre Chiaramonti prendra toutes mes fonctions. Confiez-vous à lui comme vous vous confiiez à moi. Le Seigneur lui a confié le même ministère.


Suivait une phrase personnalisée pour chacun des destinataires. Rien de compromettant, une allusion vague à une situation plus ou moins délicate, mais jamais de quoi nuire au destinataire si la lettre était lue par un indiscret.

Citation :
Que le Seigneur vous garde
P. Malatesta.


(bio établie par le Padre Chiaramonti)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loch-lurgainn-house.forumactif.com/
 
Deux Mots sur le Prédécesseur du Padre Chiaramonti
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux Mots : Je me casse !
» M. le ministre Jean Jospeh Exumé, deux mots...
» Emma ? Deux mots: Je me casse! Comment ça, ça fait trois?
» Dans la vie, deux mots t'ouvriront bien des portes. "Pousser" et "Tirer" ? nohan
» Des mots (à deux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VENISE :: IMPORTANT :: Venise-
Sauter vers: