AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Grand Salon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Elio Lacryma Adorasti
Prince - Ca'Adorasti
avatar

Nombre de messages : 753
Statut : Admin
Date d'inscription : 14/04/2005

MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Ven 19 Aoû - 18:10

Elio fixa le petit visage levé vers lui, il aurait encore blémi si son teint n'avait pas déjà été si pâle.
D'une main il saisit le poignet de la jeune femme et l'attira brutalement contre lui
.

"Vous m'appartenez Madame, que cela vous plaise ou non. Par mariage vous m'avez été donnée et vous étes à moi au même titre que n'importe quel objet se trouvant dans cette maison."

Passant son bras autour de la taille fine, il la serra plus fort, murmurant à son oreille.

"Je peux faire de vous ce que bon me semble. Vous l'oubliez un peu trop souvent. Et que mon contact vous répugne ne lasse pas de m'amuser. Croyez vous que j'éprouve un quelconque plaisir à vous tenir ainsi enlacée ? Croyez-vous que votre odeur de femme, votre peau fardée et vos mille jupons me troublent ? Vous vous méprenez ma chère trés chère Bianca. Il y a cependant quelque chose d'extrémement jouissif à vous tenir ainsi captive.."

Sa bouche glissa dans le cou de la jeune femme et la morsure de ses dents se méla au baiser qu'il y déposa.

".. C'est de savoir que cela vous déplait et vous porte au coeur."

Il lacha sa taille et resserra la prise sur le délicat poignet. Il sentait la fragilité des os sous ses doigts et serra juste un peu plus fort. Puis la tenant ainsi, il l'attira vers la porte.

"Ce que je fais de mes nuits ne regarde que moi, Madame. Mais me savoir épié par ma propre femme.."

D'un coup sec, il ouvrit la porte de la pièce, entrainant Bianca avec lui.

[couloir desservant le grand salon]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bianca Grazziano Adorasti
Princesse - Ca'Adorasti
avatar

Nombre de messages : 310
Statut : Modo
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Ven 19 Aoû - 18:51

"Lâchez-moi!"

Prisonnière entre le mur et le Prince, elle essaya de le repousser de sa main libre et de s'arracher à son étreinte. Elle poussa un léger cri de douleur quand elle sentit ses dents sur sa chair.

Sa peur doubla lorsque le Prince prononça ses dernières paroles, elle ne chercha même pas à justifier que cette nuit là, comme elle n'avait pas trouvé le sommeil, elle s'était simplement mise à lire sur le bord de la fenêtre et qu'elle l'avait aperçu.


"Que faîtes-vous, vous êtes fou..."

La pauvre Princesse se débattait comme elle pouvait, frappant de son petit poing la poitrine de l'homme qui la retenait, se sentant entraînée contre son gré.

"Vous me faîtes mal, arrêtez!"

Des larmes coulaient doucement sur ses joues, elle ne savait si c’était des larmes de douleur ou de peur…La pauvre femme tremblait de tout son être.


[couloir desservant le grand salon]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriella Delmonti
Servante - Ca'Adorasti
avatar

Nombre de messages : 524
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Jeu 27 Oct - 14:40

[Embarcadère]

Gabriella entra dans le Grand Salon, suivie du Conseiller-Astrologue. Elle le mena près de la cheminée crépitante et le débarassa de son grand manteau.

Elle disparut quelques minutes et revint avec un plateau et une tasse de thé fumant qu'elle servit à l'étranger.


"Tenez, ça vous fera du bien."

Elle posa le plateau sur la petite table et posa le manteau de l'homme près de la cheminé pour qu'il se réchauffe également. tenant le billet de l'homme dans la poche de son ablier, elle savait qu'elle ne pouvait pas le donner tout de suite au Prince et le laisser en tête à tête avec son épouse.

"Vous aimez donc la musique ? Généralement, les divertissements que donnent le Prince Elio sont toujours très réussis. Si vous connaissez le Prince, peut-être vous demandera-t-il de rester ce soir."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Lo
Invité



MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Jeu 27 Oct - 17:01

[Embarcadère]

Lonza, docile, s’était laissé guider dans le palais par la jeune servante qui l’avait introduit dans un grand salon.

En le débarrassant de son manteau elle l’avait légèrement effleuré, sa peau était douce, ses mains étaient chaudes. Il faut savoir se contenter de ce que la vie vous offre et se faire déshabiller par cette jeune créature, même d’un simple manteau, n’était pas pour lui déplaire.

La bonne fée disparut un moment.

Il se félicita d’être passer chez Galponi pour y acheter ce costume flambant neuf et cette perruque à la nouvelle mode. Il pourrait faire honneur à son vieil ami, si celui-ci décidait de l’inviter à son « divertissement musical ».


Lonza observa autour de lui le luxe de la maison et y reconnut le goût si particulier des Adorasti. Il aurait presque pu identifier dans chaque bibelot l’influence de tel ou tel membre de la famille.
Il sourit en remarquant en bonne place dans une vitrine l’astrolabe d’or qu’il avait offert au prince peu avant son départ de Florence.

La jeune blonde revint avec un plateau et une tasse de thé fumant.


"Tenez, ça vous fera du bien."

Lorsqu’elle posa le plateau sur la table, il fit mine de détourner le regard pour mieux l’observer dans le reflet du miroir. Il remarqua qu’elle avait la poitrine ample et ferme.

"Vous aimez donc la musique ? Généralement, les divertissements que donnent le Prince Elio sont toujours très réussis. Si vous connaissez le Prince, peut-être vous demandera-t-il de rester ce soir."

"Peut-être en effet. Ce serait un grand plaisir."


Dernière édition par le Ven 28 Oct - 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriella Delmonti
Servante - Ca'Adorasti
avatar

Nombre de messages : 524
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Jeu 27 Oct - 17:39

Gabriella remarqua que l'homme était bien vêtu et coiffé. Ce n'était pas étonnant s'il était ami avec le Prince.

*Monseigneur a toujours de bonnes fréquentations*

Etant donné que cet homme était d'une compagnie agréable, que le Prince était encore occupé avec son épouse et que les autres serviteurs du palais terminaient de tout préparer pour la soirée, Gabriella décida de rester un peu dans le Grand Salon pour se réchauffer aussi près du grand feu de cheminée. Elle savait qu'elle devait aller demander aux autres hôtes s'ils désiraient dîner mais elle voulait repousser au maximum le moment où elle se retrouevrait à nouveau seule avec Luciano Di Lorio.

"Si vous voulez bien me dire votre nom, je vous annoncerai au prince dès qu'il aura terminé ses affaires. Je suis sûre qu'il sera ravi de votre présence."

Un sourire éclaira son visage à la peau claire, légèrement dorée. Elle aimait toujours parler du Prince en termes élogieux.

"Je ne suis au service du prince que depuis un peu plus d'un an. Comme je ne vous ai jamais vu, j'en conclue que vous vous connaissez du temps où il résidait à Florence ?"


Dernière édition par le Jeu 27 Oct - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Lo
Invité



MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Jeu 27 Oct - 18:06

Le jeune femme semblait hésiter à abandonner Lonza. Quelque chose, que l’astrologue ignorait, semblait la retenir. Il aurait aimé que ce fut son charme mais il sentait chez elle un certain malaise.

"Si vous voulez bien me dire votre nom, je vous annoncerai au prince dès qu'il aura terminé ses affaires. Je suis sûre qu'il sera ravi de votre présence."

En évoquant le nom du prince, la servante s’était trahie par un sourire. Ainsi, à Venise aussi, le charme d’Elio opérait. Lonza se demanda s’il ne se lassait pas de tous ces gens qui cherchaient à vouloir lui plaire. Il sourit : il connaissait la réponse.

"Je ne suis au service du prince que depuis un peu plus d'un an. Comme je ne vous ai jamais vu, j'en conclue que vous vous connaissez du temps où il résidait à Florence ?"

Ainsi cette ravissante jeune femme avait un don de déduction.

« Mon nom est Dante Lonza »

Il ne s’attendait pas à ce que son nom dise quelque chose à la jolie blonde. Elle était trop jeune pour avoir entendu parler de lui.

« Il y a cinq ans j’ai dû quitter Venise
J’ai alors trouvé refuge à Florence auprès des Adorasti.
Le Prince Elio a eu la bonté de m’offrir gîte et protection. »

Lonza ne se lassait pas de la regarder, directement ou à la dérobée.

« J’étais à Florence l’astrologue et le conseiller de votre maître »

Il surprit ainsi un de ses regards, elle semblait avoir une appréhension en regardant la porte du salon.

« Quelque chose vous perturbe n’est ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Gabriella Delmonti
Servante - Ca'Adorasti
avatar

Nombre de messages : 524
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Jeu 27 Oct - 18:29

Dante Lonza... non ce nom ne lui disait rien mais elle le mit dans sa mémoire pour le répéter au Prince plus tard. Elle l'écouta parler brièvement de sa rencontre avec Elio et Gabriella soupira d'admiration. Le Prince Elio était vraiment d'une bonté sans borne.

"Astrologue ? N'est-ce pas ces personnes qui voient l'avenir dans les étoiles ? Je trouve cela fascinant." dit-elle avec un large sourire. Sa mère, passé un temps, était allée en consulter un et cette pratique l'avait toujours intriguée.

Sa dernière question la fit sursauter de surprise.


"Quoi ? Oh... non..c'est juste que.. il est l'heure et je dois aller demander aux hôtes du palais s'ils désirent dîner. Mais puisque vous êtes ici, désirez-vous rester dîner ? J'ai préparé un potage d'asperges."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Lo
Invité



MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Jeu 27 Oct - 19:06

"Astrologue ? N'est-ce pas ces personnes qui voient l'avenir dans les étoiles ? Je trouve cela fascinant."

Cette jeune femme était décidemment délicieuse.

Lonza aurait voulu s’amuser à lui faire croire qu’il pouvait bien entendu prédire le futur. Mais elle ne méritait pas qu’il joue avec le peu de naïveté qui lui restait.


"J’aimerais prédire l’avenir croyez-moi, et je pourrais prétendre y parvenir pour tromper les âmes faibles."

Il lui adressa un sourire sincère pour lui faire comprendre qu’en aucun cas il ne l’avait considérée comme une de ces «âmes faibles».

"Cependant, je ne fais que mesurer l’influence des astres sur les esprits et les évènements, comme un navigateur tiendrait compte du vent. "

Il la toisa de haut en bas, contempla ses courbes.

"Interpréter les signes évite bien des égarements."

Il poursuivit comme pour la persuader.

"Un homme perdu dans les flots tourmentés d’une rivière peut se débattre et tenter de rejoindre la rive en nageant droit vers la berge, mais il y arrivera sans effort si il connaît le secret des courants."

Lonza sentit qu’il se laissait emporter par sa passion et se reprit.

"Nous avons tous, un jour ou l’autre, de grandes décisions à prendre. Venez me voir quand ce sera votre tour. Je ferai de mon mieux pour vous aider. Quant au potage aux asperges c’est un de mes préférés. J’accepte volontiers."
Revenir en haut Aller en bas
Gabriella Delmonti
Servante - Ca'Adorasti
avatar

Nombre de messages : 524
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Jeu 27 Oct - 21:21

Gabriella écouta l'astrologue parler de sa passion. Elle buvait presque ses paroles, avide d'en savoir un peu plus. S'il maîtrisait aussi bien les mots que sa science, Gabriella imagina qu'il devait avoir une bonne clientèle.

Comme elle aurait aimé assister à une séance ! Quand il l'invita à venir le voir un jour, Gabriella eut l'air ravie et accepta promptement.


"Merci monsieur Lonza." dit-elle en s'inclinant. "Je vous prie de patienter quelques instants, le temps que je porte votre message au prince."

Elle fit une brève révérence et sortit du Grand Salon d'un pas décidé.

[Couloir desservant les appartements privés]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elio Lacryma Adorasti
Prince - Ca'Adorasti
avatar

Nombre de messages : 753
Statut : Admin
Date d'inscription : 14/04/2005

MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Jeu 27 Oct - 23:19

[Couloir desservant les appartements privés]

Le Prince pénêtra dans la pièce et referma la porte silencieusement derrière lui.
Il ne savait encore comment prendre la venue soudaine du Conseiller-Astrologue qu'il avait connu à Florence.
Depuis l'arrivée de Luciano di Lorio, tout ce qui lui rappelait les Adorasti florentins lui faisait encore plus horreur.
Cependant, Dante Lonza ne s'était jamais montré ouvertement indigne de la confiance qu'Elio lui avait accordée
.

"Eh bien, mon cher Lonza ! Quelle surprise de vous voir ici. Je pensais que vous étiez indésirable à Venise, et n'esperais pas vous y voir un jour, que nous vaut ce subit revirement de situation ?"

Il fixait de son regard d'ambre le visage de l'homme cherchant à y lire la raison exacte de sa venue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Lo
Invité



MessageSujet: Retrouvailles   Ven 28 Oct - 13:31

Le Prince avait refermé discrètement la porte derrière lui, créant volontairement ou non un climat d’intimité et de connivence.

"Eh bien, mon cher Lonza ! Quelle surprise de vous voir ici. Je pensais que vous étiez indésirable à Venise, et n'espérais pas vous y voir un jour, que nous vaut ce subit revirement de situation ?"

Derrière son discours amical et convenu, le Prince analysait la situation, Lonza le sentait. A croire que Venise avait le pouvoir de nous livrer aux doutes et aux soupçons.

"Pas indésirable… seulement en danger. Mais toutes les passions finissent par s’apaiser avec le temps mon très cher Prince. Les flammes vengeresses qui m’étaient destinées ont dû finir par mourir dans l’âtre de l’oubli. Et si tel n’était pas le cas, je préfèrerais encore finir brûlé vif que rester plus longtemps éloigné de cette ville."

Il était inutile que Lonza ajoute que les constellations étaient propices à son retour à Venise. Le Prince se doutait bien qu’il n’aurait jamais pris une telle décision sans consulter les astres.

Le Prince avait plongé son regard dans celui de Lonza comme pour lui annoncer clairement qu’il se méfiait de ses intentions.
L’astrologue n’était ni un serviteur, ni un ennemi déclaré… Se jouait-il ici une guerre secrète où il devrait choisir son camp ?


*Nos regards sont des outils aiguisés Elio, n’allons pas nous blesser.*

« Et que feraient les Princes de la lagune sans mes conseils éclairés ? »
Revenir en haut Aller en bas
Elio Lacryma Adorasti
Prince - Ca'Adorasti
avatar

Nombre de messages : 753
Statut : Admin
Date d'inscription : 14/04/2005

MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Ven 28 Oct - 20:32

Le Prince sourit intérieurement aux paroles de Lonza, bien qu'un certain temps soit passé depuis leur derniere entrevue, il n'avait rien oublié du ton léger avec lequel l'homme s'exprimait.

"Les passions s'apaisent en effet, mon cher Lonza, mais quelques braises sous la cendre suffisent à ranimer l'incendie. Vous savez comme moi que toute l'eau de la lagune ne suffirait pas à en éteindre certaines."

Il fit quelques pas et plaça devant la fenêtre, admirant un instant en silence les étincelles de givres scintillantes sous le feu des torchères. Enfin, il se retourna pour fixer son interlocuteur.

"Etes vous convenablement logé ? Je puis vous ouvrir ma maison au cas, fort improbable, où vous vous trouveriez dans l'embarras. Mais je suis tout à fait sûr qu'un homme de votre talent s'est assuré de nombre de contacts avant son arrivée. Ai-je tort ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Lo
Invité



MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Sam 29 Oct - 12:05

Lonza s’assit avec nonchalance sur un canapé. Le thé servi par la domestique était décidemment délicieux.

"Les passions s'apaisent en effet, mon cher Lonza, mais quelques braises sous la cendre suffisent à ranimer l'incendie. Vous savez comme moi que toute l'eau de la lagune ne suffirait pas à en éteindre certaines."

Le Prince Elio avait sûrement raison mais tous ces tourments lui paraissaient si lointains désormais. Et pour retrouver Venise, Lonza se sentait prêt à affronter quelques vieilles rancunes.

"Etes vous convenablement logé ? Je puis vous ouvrir ma maison au cas, fort improbable, où vous vous trouveriez dans l'embarras. Mais je suis tout à fait sûr qu'un homme de votre talent s'est assuré de nombre de contacts avant son arrivée. Ai-je tort ?"


Non, l’astrologue n’avait pas renoué de contacts avant son retour. Il avait regagné la lagune en toute discrétion, sachant que la nouvelle de sa réapparition se répandrait bien assez vite et bien assez tôt.

Lonza savait que bientôt, on frapperait à sa porte pour s’entendre murmurer les secrets des étoiles. Peut-être parce que Venise, plus que tout autre cité en ce monde, était fière de s’être posée sur le miroir dansant de l’infini firmament.


Lonza songea, amusé, à sa maison glacée laissée à l’abandon par ses anciens domestiques. La chaleur et le luxe du palais Adorasti avaient de quoi l’attirer, mais dans sa profession, l’indépendance -réelle et affichée- était une question de survie.

"Autorisez-moi à profiter de votre toit cette nuit cher Prince. Ma maison de la calle Bardini ne sera fin prête à me recevoir que demain. J’ai dû faire un peu de ménage parmi mes gens de maison, vous savez ce que c’est. "
Revenir en haut Aller en bas
Elio Lacryma Adorasti
Prince - Ca'Adorasti
avatar

Nombre de messages : 753
Statut : Admin
Date d'inscription : 14/04/2005

MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Dim 30 Oct - 18:07

Le regard d'Elio se fit insensiblement plus dur. Lonza n'avait pas répondu à ses questions dissimulées et les avait écartées sans y preter attention. C'était une chose que le Prince appréciait fort peu.
Cependant l'astrologue ne le connaissait pas assez pour décrypter dans son attitude policée les signes de son mécontentement
.

"Naturellement, une chambre vous sera préparée. Un repas sera servi dans un moment dans la salle à manger. Mais je pense que vous désirez vous installer avant de souper."

Il traversa la pièce et alla tirer un cordon de soie à coté de la porte.

"Quelques pièces de musique nous seront données ce soir, je pense que vous serez des nôtres ? Vous pourrez y rencontrer divers notables de la cité, ce que vous appréciez toujours, n'est-ce pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Lo
Invité



MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Lun 31 Oct - 15:27

« J’accepte avec joie et ce sera un plaisir de retrouver certains de mes vieux amis. »

Le Prince avait-il perçu son trouble ?

Le ciel du jeune homme, pollué par des constellations néfastes et une épouvantable conjonction de planètes, allait très certainement le plonger au cœur de la tourmente. C’était en partie pour cela que Lonza avait souhaité prendre au plus vite de ses nouvelles.

L’astrologue hésitait à confier au Prince ses dernières analyses du ciel, soucieux de ne pas gâcher leurs retrouvailles par l’évocation de ces menaces célestes. Il serait grand temps d’évoquer ce que les astres lui réservaient dans des circonstances plus propices.

Mais Lonza brûlait de savoir si les premiers signes de la tempête avaient déjà troublé l’horizon.


« Tout va bien n’est-ce pas mon très cher ami ? »

Son ton calme et léger trahissait à peine son inquiétude.
Revenir en haut Aller en bas
Elio Lacryma Adorasti
Prince - Ca'Adorasti
avatar

Nombre de messages : 753
Statut : Admin
Date d'inscription : 14/04/2005

MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Lun 31 Oct - 23:03

Elio s'adossa au mur prés de la porte, les bras croisés sur la poitrine.
Il observa pendant un assez long moment sans dire mot, l'homme qui s'était assis et buvait son thé, alors que lui, le Prince, lui parlait debout.
Il n'avait pas souvenance qu'un tel manque à l'étiquette se soit produit à Florence. Ses paupières eurent un lent clignement et masquèrent un instant le feu de ses yeux
.

"Vous me demandez si tout va bien, mais n'est-ce pas à vous de me le dire ? Il semble que nombre de choses soient changées depuis mon arrivée à Venise."

La question l'avait surpris. Et le fait que l'astrologue la posa n'était pas innocent. De quoi était-il au fait ? Avait-il une idée des enjeux que signifiait le retour des Adorasti dans leur ancien fief ou savait-il autre chose qu'il ne voulait révéler ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Lo
Invité



MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Mer 2 Nov - 15:28

Le Prince Elio n’était décidemment pas homme à se laisser tromper par la nonchalance que Lonza s’employait à afficher depuis leurs retrouvailles.

Le sourire de l’astrologue s’effaça peu à peu et son visage ce durcit.


"Je suis décidemment un bien mauvais acteur…
Pardonnez-moi mon ami pour ce jeu grossier, il m’est impossible de feindre cette décontraction plus longtemps."

Loza posa doucement la tasse de thé et se leva.

"Pour dire toute la vérité cher Prince, je suis fort inquiet pour vous."

Il fit quelques pas, l'air grave, songeant à tous ses calculs... Les degrés, les constellations, les forces ; toutes ces droites tirées à la lumière de la chandelle, destinées à se croiser en un seul et même point. Tous les signes s’accordaient comme un orchestre avant une symphonie. En fermant les yeux il aurait pu en entendre les premiers accords. Quelques notes qui sonnaient comme le ressac d’une mer sombre et glacée à l’aube de fortes marées.

"Mais avouez que le soir de votre fête est un moment particulièrement mal choisi pour jouer les oiseaux de mauvaise augure.
Peut-être préfèreriez-vous que nous parlions de tout cela demain, au calme d’un lieu plus confidentiel ?"
Revenir en haut Aller en bas
Gabriella Delmonti
Servante - Ca'Adorasti
avatar

Nombre de messages : 524
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Mer 2 Nov - 15:51

[Salle de Bal]

*Di Lorio... abjecte... vais lui montrer... détestable*

Gabriella ouvrit un peu brusquement la porte du salon, manquant de peu aplatir le Prince qui se trouvait contre le mur tout prêt.

"Excusez-moi..." dit-elle d'une voix toute douce pour se faire pardonner.

"Vous m'avez appelée Monseigneur ?"

Elle remarqua le visage du conseiller qui semblait plus grave que quelques minutes auparavant. Elle craignait qu'il ait annoncé une mauvaise nouvelle au Prince et que c'était pour cela qu'il l'avait faite venir.

"Quelque chose ne va pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elio Lacryma Adorasti
Prince - Ca'Adorasti
avatar

Nombre de messages : 753
Statut : Admin
Date d'inscription : 14/04/2005

MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Jeu 3 Nov - 21:20

Un sourire bref apparut sur le visage d'Elio.

"Cela était en effet inutile. Vous me connaissez suffisamment pour savoir que ma foi en votre art est limitée et que je préfère toujours les conseils éclairés du bon sens aux élucubrations des devins. Ne prenez pas mes mots comme insultants, mon cher Lonza, vous savez depuis fort longtemps ce que je pense et l'attention toute particulière que je porte à vos avis. Soyez sûr que je connais la valeur d'un homme de votre qualité et que j'apprécie de vous voir à mes côtés. Mais l'instant ne se prête en effet pas à une telle conversation.."

La porte brusquement ouverte obligea le Prince à faire un pas de coté pour éviter le battant qu'il retint de la main.
Les sourcils froncés, il posa un regard dur sur le visage de la petite servante qui venait d'entrer
.

"Quelles sont ces nouvelles manières, Gabriella ?! Dans quelle maison croyez vous servir que vous vous permettiez d'entrer ainsi sans prendre la peine de vous annoncer ?"

Repoussant la porte d'un geste brusque, il la toisa durement. Le jeune servante semblait prendre un malin plaisir à interrompre les conversations. Il faudrait que Lorenzo lui enseigne les usages, et ce sans attendre.

"Monsieur Lonza logera et dinera ici ce soir, vous lui montrerez sa chambre et l'aiderez à s'installer. Pour le reste, il n'est rien qui vous concerne."

Son ton froid et cassant montrait clairement son mécontentement vis à vis de l'attitude inacceptable de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Lo
Invité



MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Jeu 3 Nov - 22:47

"Oui en effet, je me tiens à votre disposition quand il vous plaira."

L’arrivée inopinée de la jeune servante tombait à point nommé et illustrait à merveille le manque d’intimité qu’il venait d’évoquer. A croire que Lonza était vraiment le devin de foire avec lequel le Prince semblait le confondre !

L’astrologue sourit à l’idée que ce cher Elio avait eu la même réflexion sur sa profession que la bonne indélicate qu’il réprimandait. Mais son estime pour le jeune homme demeurait intacte, le Prince se rendrait malheureusement compte bien assez tôt de son erreur sur la question.

*Puisse la tourmente à venir ne pas vous remettre de manière trop brusque sur le chemin de la clairvoyance mon cher ami.*.

Le ton montait dans la pièce et Lonza recula de quelques pas pour laisser le maître des lieux sermonner la jeune femme. Le Prince Elio avait l’air de fort mauvaise humeur et mieux valait se tenir à l’écart de ce conflit domestique...
Revenir en haut Aller en bas
Gabriella Delmonti
Servante - Ca'Adorasti
avatar

Nombre de messages : 524
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Dim 6 Nov - 1:27

Gabriella aurait voulu se glisser dans un trou de souris. Elle n'aimait pas le regard dur que lui lançait le Prince ni son ton froid d'ailleurs. Pourtant elle l'avait déjà entendu, plus d'une fois contre elle. Elle savait qu'elle devait faire attention. Chassez le naturel il revient au galop. Gabriella était une fille énergique et colérique, elle ne se referait pas. Elle se laissait trop souvent emporter par les compliments que le prince lui faisait et son attention se relâchait. C'est dur de se retenir et de toujours faire attention quand on a seulement 20 ans. Rouge de honte jusqu'à la racine de ses cheveux blonds, elle bredouilla des excuses étouffées par sa voix étranglée à cause de sa gorge nouée par la confusion.

Lorsqu'elle comprit ce pour quoi le Prince l'avait appelée, Gabriella acquièça avec un faible
"Oui Monseigneur." Puis se tournant vers le conseiller-astrologue, Gabriella ajouta. "Veuillez me suivre s'il vous plait." Puis évitant de regarder le Prince Elio, Gabriella sortit du salon.

[Etage Privé - Chambre de Dante Lonza]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dante Lo
Invité



MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Lun 7 Nov - 16:33

"Merci pour votre hospitalité mon très cher ami."

Lonza abandonna le Prince et entreprit de suivre la domestique effrontée jusqu’à la chambre qui lui était réservée.

Il se laissa bercer par le mouvement des hanches de la jeune femme en s’imaginant de quels espoirs elle devait se nourrir.


*Un peu âgée pour croire encore aux contes de fées…*

C’était pour elle le temps des doux songes mais le doute viendrait bientôt, avec son cortège de rancoeurs et de frustrations… Et pour finir, l’horrible désillusion de ceux qui ont bâti leur monde sur une chimère.

*Le Prince devrait t’épargner tout cela. Il pourrait si facilement te détromper… d’une manière définitive et sauvage, dans le recoin sombre et inconfortable d'une arrière-cuisine.*

[Etage Privé - Chambre de Dante Lonza]
Revenir en haut Aller en bas
Elio Lacryma Adorasti
Prince - Ca'Adorasti
avatar

Nombre de messages : 753
Statut : Admin
Date d'inscription : 14/04/2005

MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Lun 21 Nov - 2:46

Resté seul, le Prince alla se poster prés de la fenêtre.
Ainsi Florence, par petite troupe se donnait rendez-vous en sa demeure.
Il fronça les sourcils et suivit des yeux une goutte de pluie sur la vitre.

Sceptique quant aux motifs réels de la venue de Lonza à Venise, il se promit de ne pas le perdre de vue et de se faire rapporter les contacts que l'astrologue nouerait dans la soirée.
Il se félicita de n'avoir jamais accordé suffisamment de foi et de confiance à l'homme et de ce fait ne lui avoir rien confié jamais de bien important.

Les manières étrangement familières qu'il affectait à son égard mettait le Prince mal à l'aise. Cette façon de lui imposer une amitié qu'il ne se sentait pas de partager, ce semblant de liens que l'autre voulait croire étroits lui donnait le sentiment qu'on le poussait sur une voie qu'il se refusait à prendre.
Il avait toujours choisi ses amitiés et personne, pas même son père n'avait jamais pu lui imposer qui que ce soit.

Du bout du doigt, il tapota sur la vitre et la goutte rejoignit ses pareilles au bas de la fenêtre.

Non, personne n'avait été de ses familiers qu'il ne l'eut voulu.
Tournant le dos à la froidure du dehors, il gagna la porte d'un pas rapide
.

[Appartements du Prince]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriella Delmonti
Servante - Ca'Adorasti
avatar

Nombre de messages : 524
Date d'inscription : 22/04/2005

MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Sam 28 Jan - 23:28

[Embarcadère]

Gabriella fit entrer le maître d'arme dans le grand salon et l'invita à s'asseoir.

"Pardonnez l'ambiance un peu agitée du palais mais une réception est donnée ce soir et les derniers préparatifs tardent un peu."

Elle sourit gentiment et poursuivit.

"Je vais de ce pas prévenir le Prince de votre arrivée et voir s'il est disposé à vous recevoir. En attendant, je vous demanderais de bien vouloir patienter."

Elle s'inclina brièvement une nouvelle fois et sortit de la pièce, bien contente d'avoir une nouvelle raison d'aller voir le Prince.

[Salle à Manger]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesc
Invité



MessageSujet: Re: Le Grand Salon   Dim 29 Jan - 0:21

[Embarcadère]

Francesco suivit la jeune servante jusqu'au salon. La pièce était belle. La famille Adorasti avait toujours eu plus de moyens que la maison di Salvi... Le Maître d'armes s'assit dans le siège que lui présenta Gabriella.

*Une réception ? Aïe, il semblerait que j'arrive au mauvais moment... J'espère ne pas déranger* pensa-t-il en silence.

Il répondit au charmant sourire de la jeune fille et la regarda sortir. Elio pouvait encore s'entourer de serviteurs, tandis que le Vicomte était à présent sans le sou.
Il observa ses vêtements. Ils étaient simples et usés. Il portait encore ses éperons et sa fidèle épée. Il se mordit la lèvre. Pourvu que le Prince ne lui tienne pas rigueur de sa tenue...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Grand Salon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Grand Salon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RP ouvert] Le Grand Salon
» [RP GUERNESEY ] 1650-02 et 03 puis octobre - Palais Grand salon
» Le Grand Salon « Orchestra » (attenant au Casino)
» Le Grand Salon
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VENISE :: ENTRE NOUS :: CA' ADORASTI :: L'Etage Inférieur :: Le Grand Salon-Bibliothèque-
Sauter vers: