AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Muzio dans tous ses états

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Muzio Barrozi
Médecin
Muzio Barrozi

Nombre de messages : 726
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Muzio dans tous ses états   Dim 26 Fév - 21:43

Citation :
Mais pour Chopin, je crois qu'avec une partoche et deux heures devant moi, je pourrais être capable de montrer qu'il s'agit d'une musique prévisible, mièvre et sirupeuse, agréable uniquement à l'oreille des pianistes aimant se draper dans l'auto-satisfaction de la vibrante production de ronronnements faciles, et celle des petites filles (et des petits garçons, vive la parité) se laissant dégouliner dans la guimauve d'une sensiblerie sans profondeur.

1. L'autosatisfaction des ronronnements faciles, pas réellement. Si tu en joues (comme tu le dis), tu devrais savoir que ce n'est pas si évident que ça passées les valses les plus simples. C'est vachement plus difficile que Mozart ou Beethoven (à morceaux de niveaux à peu près égaux) ! Chez les compositeurs classiques (période classique ^^), il s'agit de difficultés techniques ou de vitesse. Avec un peu d'entraînement... poup ! Tandis que chez Chopin c'est bourré d'altérations et d'accords imprévisibles. Mais une fois maîtrisé ça, il y a toute l'interprétation derrière.

2. Mièvre, sensiblerie ? C'est du romantique. La musique chopinesque (^^) fait appel à la sensibilité, mais ne tombe pas dans la sensiblerie ! Ses deux concertos pour piano sont magnifiques, par exemple. Ce n'est pas parce que c'est agréable à écouter que c'est mièvre, enfin selon moi. Evidemment Wagner c'est autre chose Smile. Mais la musique a-t-elle besoin d'être aussi puissante, sombre et torturée pour avoir ton respect ?

3. Je ne vais pas t'étrangler, je te rassure. 7

Quant à Ritchie, il m'est inconnu au bataillon mais je suis en train de télécharger pour m'en faire une idée Wink

édit: comme quoi un délire peinturluresque peut conduire à une discussion musicale de haut vol (si si) XD

re-édit: ça y est j'ai écouté "Child in Time"; en effet c'est sympa, parfois un peu répétitif, mais assez agréable. Very Happy (sauf à la fin ya un passage qui me taperait vite sur le système ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romana L
Invité



MessageSujet: Re: Muzio dans tous ses états   Dim 26 Fév - 22:46

Citation :
Blackmore? Un grand musicien de la fin du XX ème siècle. Son instrument? La guitare électrique...

Il a fait parler sa Fender Stratocaster en tant que leader des groupes Deep Purple ou Rainbow, entre autres. D'ailleurs, je vous invite à écouter "Child in Time" de Deep Purple ou le live de "Stargazer" avec Rainbow. De la grande musique.

Je ne savais pas que c'était le leader de Deep Purple, groupe dont je connais quelques chansons, et que j'aime bien d'ailleurs ! Rainbow je connais seulement de nom, mais je vais en écouter quelques morceaux pour voir.

Citation :
ça y est j'ai écouté "Child in Time"; en effet c'est sympa, parfois un peu répétitif, mais assez agréable.

Citation :
Ce n'est pas parce que c'est agréable à écouter que c'est mièvre, enfin selon moi.

Comme quoi, Chopin et Deep Purple ne sont pas si opposés que ça ! 30
Revenir en haut Aller en bas
Iago degli Albizzi
Gentilhomme - Ca'Grazziano
Iago degli Albizzi

Nombre de messages : 270
Date d'inscription : 23/05/2005

MessageSujet: Re: Muzio dans tous ses états   Mar 28 Fév - 1:06

Muzio Barrozi a écrit:
3. Je ne vais pas t'étrangler, je te rassure. 7

Merciiiiii ^^ *descend du lustre où elle s'était perchée en attendant*

Citation :
re-édit: ça y est j'ai écouté "Child in Time"; en effet c'est sympa, parfois un peu répétitif, mais assez agréable. Very Happy (sauf à la fin ya un passage qui me taperait vite sur le système ^^)

En fait, ce qui est drôle, c'est que ce que tu dis de Child in Time, c'est un peu ce que je ressens pour Chopin Very Happy
C'est sympa, souvent un peu répétitif, mais assez agréable, comme musique de fond. Mais à la fin, ça me taperait vite sur le système Very Happy

Ce n'est pas de la mauvaise musique (enfin, pas vraiment) ce n'est pas désagréable, mais ça ne va pas plus loin.
Je dois subire une déformation professionnelle grave, mais quand j'entends un morceau de musique, il s'analyse tout seul dans ma tête. Et avec Chopin, c'est trop facile en quelque sorte... Je m'ennuie en l'écoutant.

C'est pour ça aussi que je ne suis pas tout à fait d'accord avec ta comparaison avec les classiques. Mozart a trop écris, et trop vite, pour ne pas avoir raté un certain nombre d'œuvre. Mais une grande majorité est vraiment remarquable. Parce que sous des impressions de faciliter, il y a tout un jeu avec les règles de composition de l'époque qui est plus que fascinant.
Pour moi, Mozart, Beethoven, et encore pire Haydn, sont beaucoup plus compliqué à jouer, justement à cause de l'interprétation.
Mettons qu'il n'y ait plus de difficultés techniques (joie Very Happy) : Bon, en exagérant, avec Chopin, un peu de pédale, beaucoup de rubato, paf, on a ce qu'on veut ^^ Alors qu'arriver à faire entendre l'ironie d'un contre temps, la joie d'une appoggiature incongrue, le frisson d'une carrure irrégulière... ça demande une subtilité terrible.

Ce qui me gêne avec Chopin, c'est que je n'ai ni le plaisir intellectuel comme avec Haydn, Mozart, Stravinsky, Steve Reich... ni le plaisir d'une réelle émotion. C'est joli, agréable, un peu tristounet parfois, mais rien qui puisse me transporter réellement d'émotion.

Or moi, ce que j'attends d'une oeuvre, qu'elle soit musicale, plastique, littéraire... c'est qu'elle soit capable de me toucher vraiment, profondément. Que, lorsque j'ai fini de regarder, d'écouter, de lire cette oeuvre, je sois différente.
Chopin me traverse sans laisser de trace. J'aime bien entendre Chopin dans un hall d'hôtel. En fond sonore, pas trop fort, un peu loin. Ce n'est pas de la mauvaise musique. Mais ce n'est pas pour moi, un bon compositeur, parce qu'il ne réussit pas à créer une oeuvre dont je puisse dire "cette oeuvre m'a formée."

voilà en gros pourquoi je n'aime pas Chopin ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muzio Barrozi
Médecin
Muzio Barrozi

Nombre de messages : 726
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Muzio dans tous ses états   Mar 28 Fév - 21:36

remonte sur ton lustre, j'ai pas fini 29

Je crois que je te comprends, même si pour ma part Chopin ne me traverse pas.

Je suis d'accord que Mozart ou Stravinsky, ça vous transporte comme tu l'as écrit, et c'est tout à fait ça, c'est une musique qui vous soulève de terre et vous gonfle le coeur. Chopin, c'est une autre émotion. Plus léger, je pense que ça s'écoute seul (noooon, pas dans un hall d'hôtel XD) et contrairement à ceux que tu as évoqués ça ne te remplit pas d'une émotion qui t'envahit complètement, c'est plus discret, c'est un petit enchaînement délicat de notes qui vient frapper à ta porte sans s'imposer, quelques secondes en suspension ou une trille tout simplement pure, c'est une musique parfois un brin fleur bleue qui te propose un peu de beauté... Personnellement il y a certains moments dans lesquels j'aurai besoin de cette petite touche de Chopin qui te berce dans un cocon de cette beauté, mais d'autres fois en écoutant Mozart, Rachmaninov, Mendelssohn, Liszt, Beethoven ou Haydn, je me dis: mais qu'est-ce que vaut l'univers face à ça, c'est la plus belle chose qui soit donnée à l'homme d'être entendue ! Comme tu le vois, je ne jure pas que par Chopin, moi aussi je me sens profondément touchée par d'autres musiques (parfois plus d'ailleurs), mais une Mazurka, un Nocturne ou un Concerto de Chopin, ça n'a rien d'une musique superficielle et vaguement nostalgique parce qu'il le faut.

En fait nous avons sensiblement la même conception d'une oeuvre réussie qui est une oeuvre qui vous touche et vous transforme, mais après tout dépend de la sensibilité, de l'histoire et du caractère de chacun Wink D'ailleurs, j'ai beaucoup aimé ce que tu as écrit.

Tu peux descendre maintenant 17
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Muzio dans tous ses états   

Revenir en haut Aller en bas
 
Muzio dans tous ses états
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» (H) JACK O'CONNELL ? elle cherche tes yeux dans tous les regards qu'elle croise.
» (m) tous mes états d'amour
» Elvira Dommein, Voleuse/Assassine à la retraite[Validée]
» Bonjour dans toutes les langues
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VENISE :: ENTRE NOUS :: Créations-
Sauter vers: