AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Fontaine

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Clio Di Materazzi
Fiancée du Prince - Ca'Grazziano
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: La Fontaine   Sam 18 Oct - 16:40

Clio était terriblement vexée et cette conversation l’avait tellement bousculée qu’elle avait ressenti le besoin d’aller prendre l’air. Elle s’était immédiatement dirigée vers sa chambre, avait pris un épais manteau de velours et sans plus attendre elle avait quitté le palais pour s’enfoncer dans les ruelles de Venise.
Elle marcha un moment au hasard des rues pour finir par arriver au jardin du Castello. L’endroit était désert. Les nobles gens devaient sans doute être en train de se préparer pour la Fenice et pour ce qui était des petites gens, le froid et la tombée de la nuit avaient du les pousser à rentrer dans leur logis. Seules quelques ombres traversaient de temps en temps les allées du jardin pour disparaitre derrière une statue ou un buisson.
La jeune fille avait quitté le palais sur un coup de tête sans songer à l’heure et à la nuit qui n’allait pas tarder à tomber. A présent elle regardait autour d’elle et réalisait son erreur. Elle frissonna de froid et surement de peur aussi. De peur ? Mais d’excitation également, en quelques heures à peine elle venait de faire tout le contraire de ce qu’on lui avait inculqué depuis sa plus tendre enfance.

Clio marchait sans bruit de peur de rompre le silence qui l’entourait et de réveiller l’inconnu. Une mince fumée filtrait de ses lèvres au rythme de sa respiration qu’elle tentait en vain de faire calme et régulière.
Ainsi c’est entre appréhension et enthousiasme que Clio s’approcha de la fontaine de Venus pour faire une halte. Elle s’assit sur le rebord et enleva un gant. Du bout des doigts elle frôla la surface de l’eau glacée et regarda un moment le ballet régulier des ondes provoquées. Relevant la tête elle observa la douce figure de la statue. Elle sourit pour elle-même puis se leva. D’un geste elle défit ses cheveux et s’amusa comme une enfant à prendre la pose de la statue.
Derrière la statue le soleil se couchait lentement donnant au ciel une douce et chaude couleur orangée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëlwenn Sjórk
Invitée Etrangère - Ca'Adorasti
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 19/03/2008

MessageSujet: Re: La Fontaine   Dim 19 Oct - 12:17

[Ca'Adorasti - Le grand salon]

Maëlwenn s'étant excusée quelques temps plutôt pour une migraine, elle du attendre une heure ou deux pour enfin pouvoir sortir de ses appartements sans que cela ne soit perçu comme déplacé. En effet, elle n'avait pas voulu rester avec les deux comtesses dans le salon, elle ne se sentait pas le courage d'affronter les questions qu'on lui poserait inévitablement. Ainsi, elle s'était trouvée à faire les cent pas dans sa chambre.

Lorsqu'elle estima que le temps nécessaire fut passé, elle prit son ombrelle -il était hors de questions que son teint brunisse sous le soleil italien- et sortit dire bonjour à Venise. Elle marchait le long de canaux tranquillement, essayant de se souvenir par où le gondolier était passé. Mais les rues étaient trop tortueuses et se ressemblaient trop pour la jeune femme. Pourtant, on ne pouvait dire qu'elle était perdue. Elle aurait pu faire demi-tour et rentrer eu palais aisément.

Ses pas l'amenèrent en fin de journée dans un parc public. Elle remonta l'allée déserte. La ville s'était presque vidée d'un seul coup de ses visiteurs et des personnes oisives. Elle avait déjà sentie cela auparavant mais, alors que le soleil descendait à l'horizon, ce sentiment se faisait plus fort. Elle hésita alors à rentrer ou à continuer son chemin. Elle n'avait aucune idée de l'heure qu'il pouvait être et elle ignorait si cette ville, disons plutôt le quartier, était sûr la nuit.

Malgré tous ces doutes, elle préféra s'enfoncer un peu plus dans ce jardin désert. Ses petites bottines produisaient un bruit sourd sur le sol qui brisait ce silence. Elle arriva à une fontaine. C'était une chose totalement inconnue pour elle, bien entendu, elle avait déjà vu quelques reproductions dans les livres et une ou deux à Londres, mais elle ne pouvait s'empêcher de s'extasier devant ces petits monuments. Le plus beau à ses yeux était sûrement cette eau qui coulait sans discontinuer.

Cependant, son regard décelait quelque chose d'anormal dans ce paysage. Elle eut la réponse alors qu'elle faisait le tour de la fontaine. Une jeune fille imitait la pose de la statue. Il fallait avouer que la ressemblance n'était pas frappante, mais ce n'était pas vraiment de sa faute. Elle regarda autour d'elle cherchant un hypothétique chaperon. Posant le bout de son ombrelle par terre, la comtesse s'appuya sur celle-ci.


« Ne vous fatiguez pas à essayer de ressembler à cette statue, c'est l'idéal fait art et nous savons toutes que la perfection n'est pas ce monde. »

Elle souriait doucement. Elle n'était pas choquée par cette scène qui selon toutes préséances était condamnable. C'était plutôt la naïveté dont faisait preuve cette jeune fille qui la touchait un peu plus que cela ne devrait. Mais que pouvait-elle faire ici, seule ? Il était évident qu'elle appartenait à l'aristocratie : seuls ses vêtements pouvaient l'attester.

Cependant, elle-même était dans ce cas. Elle était seule à la tombée de la nuit dans un parc public à observer une jeune fille un peu trop extravertie qui copiait la pause d'une statue. Pour un regard extérieur, elle pouvait passer pour une dame de compagnie surtout qu'elle avait gardé ses vêtements de voyage qui étaient peu somptueux il est vrai, mais qui trahissaient tout de même un rang de noblesse supérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clio Di Materazzi
Fiancée du Prince - Ca'Grazziano
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: La Fontaine   Sam 29 Nov - 19:43

Clio n’entendit pas venir la personne derrière elle. Ce n’est que quand elle lui adressa la parole qu’elle prit conscience de sa présence.
Clio se retourna vers la femme le sourcil légèrement froncé, ne sachant pas si elle devait prendre ces mots pour insulte ou pour simple remarque. Elle la dévisagea et remarqua un sourire sans arrière pensée sur son visage. La jeune fille se détendit et rendit le même sourire.


"Jamais je n’aurais l’audace ni l’arrogance de me comparer à un tel chef d’œuvre. Mais il n’est pas interdit, me semble-t-il, d’avoir envie de s’imaginer comme tel…"

Clio se tut un instant et prit quelques secondes pour détailler son interlocutrice. De toute évidence elle n’était pas du bas peuple mais si elle semblait appartenir à la haute société, la jeune fille n’était tout de même pas certaine de son rang. Elle aurait pu aussi bien provenir de la haute bourgeoisie que de la noblesse. Elle avait l’allure d’une dame de la noblesse mais Clio était déconcertée par les vêtements qu’elle portait. Non seulement il n’avait rien de luxueux mais ils n’étaient absolument pas à la mode italienne actuelle.

Clio sortit soudain de sa rêverie impolie et sourit de nouveau à la dame. De toute évidence cette femme n’était pas italienne ! Sur le moment Clio n’y avait pas prêté attention mais l’inconnue avait un accent, léger, mais un accent.
La situation devenait de plus en plus surprenante. Déjà une femme se promenant seule n’était pas de coutume mais étrangère de surcroit, voilà qui était intrigant… et excitant…

Clio fit une légère révérence.


"Clio di Materazzi !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëlwenn Sjórk
Invitée Etrangère - Ca'Adorasti
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 19/03/2008

MessageSujet: Re: La Fontaine   Mer 3 Déc - 11:21

« Enchantée de faire votre connaissance mademoiselle »

Elle s’inclina à son tour. Elle n’aimait pas les révérences qu’elle trouvait grotesque et leur préférait, lorsqu’elle le pouvait, les remplacer pour une simple inclinaison de la tête. C’était tout aussi efficace et moins contraignant.

« Maëlwenn Sjórk »

Elle n’en dit pas plus, la jeune fille n’en avait-elle pas fait de même ? Peut-être que son nom évoquait quelque chose dans l’esprit des Italiennes mais dans le sien, il équivalait à rien. Qui pouvait être en réalité Clio ? Une aristocrate sans autre atout que son rang ? Ou bien au contraire une jeune personne qui rivalisait d’intelligence et rêvait d’une liberté qu’elle n’aurait probablement jamais ? Etait-elle hautaine et blasée d’une vie qu’elle pensait connaître ? Ou voulait-elle la découvrir de fond en comble ?

Ces questions étaient déplacées en public mais Maëlwenn ne pouvait s’empêcher d’y songer : lorsqu’elle rencontrait quelqu’un, elle bouillait de lui poser une multitude de questions mais devait, par déférence, ne rien faire. Elle était curieuse qu’y voulez-vous ? Mais elle s’en accommodait très bien, c’était une sorte de code vie qu’il fallait respecter. Elle n’était pas contre toutes ces politesses, au contraire, elles pouvaient quelque fois rendre de grands services.


« Je suis désolée si je vous ai blessé par ma remarque, elle n’avait guère ce but. Disons que c’est la première fois que je vois quelqu’un qui imite les statues. Enfin, cela ne me regarde pas je suppose… N’êtes-vous pas accompagnée ? »

Elle regarda autour d’elle appuyant sa question. La comtesse n’était pas une des ces matrones qui réprimandent les jeunes filles sur leur comportement peu orthodoxe. Mais elle n’aimait pas savoir qu’elles soient dehors à cette heure-ci sans aucune autre défense que leurs petits poings.

« Vos parents doivent vous chercher. »

Que dire de plus ? Que devait-on dire dans ce genre de situation ? Elle doutait fortement qu’aucun manuel de bonne conduite n’avait envisagé ce cas. Alors elle se contenta d’être la plus polie possible ; mais dans un monde qu’elle ne connaissait pas encore assez bien, c’était une aventure de tous les instants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Fontaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Fontaine
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La Fontaine
» Socle Gardes de la Cour de la Fontaine
» La Grande Fontaine de Kiri
» nouvelle fontaine à Dubaï
» Gardes de la Cour de la Fontaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VENISE :: ENTRE NOUS :: LA CITE :: Le Jardin du Castello-
Sauter vers: